Je suis blonde (méchée, bien sûr) avec depuis quelques jours maintenant un petit carré (voir mon post sur mes envies de novembre) et mes cheveux sont secs sur les pointes et plus gras à la racine. Voilà ma fiche d'identité capillaire. Maintenant que c'est dit, qu'est ce qu'on fait de sa crinière ?

Les cheveux blonds demandent beaucoup d'entretien car les mèches abiment les cheveux et le blond doit être parfait. Je  suis  donc toujours en quête du produit qui peut leur donner de la brillance sans les alourdir et sans apporter un effet gras, du produit qui donne du volume sans effet carton, .... bref, vous l'avez compris je passe beaucoup de temps et je mets beaucoup d'énergie (et de sous!) pour essayer tout un tas de produits.

Depuis mes 18 ans je fais des mèches environ 3 fois par an. J'ai été très longtemps fidèle au salon Eric Stipa car eux seuls savaient me faire un blond aussi blond que je le souhaitais : un blond de bébé. A cette période, j'entretenais mes cheveux avec les produits Kerastase qui donnaient de la matière à mes cheveux.

Et puis au hasard d'une conversation, on m'a conseillé d'aller voir un petit coiffeur Tourangeaux, Philippe, dont "le salon ne permet d'accueillir qu'une cliente à la fois et qui travaille dans le respect du cheveux". A quelques mois de mon mariage, je n'avais pas franchement l'intention de changer de coiffeur. Sauf que, je n'avais pas prévu qu'il allait se passer un drame : afin d'éclaircir mes racines, ma coiffeuse de chez Eric Stipa me propose de faire un" bain de charme" sur les racines. Certes elle ne m'a pas garantit un blond bébé mais elle m'a bien garantit un beau résultat avec des tons un "peu plus chauds". Et là ..... c'est le drame : je me suis retrouvée avec une raie tirrant sur le roux qui venait complètement contarster avec mon blond bébé.... Crise de larmes en rentrant à la maison.....

Dans ma détresse et ayant perdu toute confiance en ma coiffeuse, je décide de partir à la rencontre de Philippe. Il n'a pas caché son étonnement sur le fait qu'on m'ait proposé un bain de charme, mais surtout, il a été subjugué par l'état de mes cheveux méchés et quasi "sans vie" d'après lui. Son diagnostic m'a presque fait me sentir honteuse ... Il m'a demandé de repasser à mon retour de vacances pour traiter "le problème" (et donc il m'a laissé repartir avec ma raie orange).

J'y suis donc retournée à mon retour de Bali. Philippe s'est fixé un challenge : me garantir un beau blond mais récupérer la matière de mes cheveux d'ici mon mariage (ce qui nous laissait 12 mois de travail). Il a travaillé mes mèches avec des produits plus doux, sans les mettres sous le casque chauffant mais en laissant le temps au produit de poser. Au fil des mois et de la repousse de mes cheveux, la matière de mes cheveux a changé : ils ont véritablement gagané en souplesse (ce n'est plus de la paille) et en brillance. Mon blond est un peu plus foncé je dois l'admettre, mais lorsque je revois des photos de mes mèches quasi blond platine et travaillées en "zèbre", je ne regrette pas mon choix. Et ensuite, pour l'entretien de mes cheveux, j'ai appliqué les conseils de Philippe.

J'ai totalement arrété d'utiliser les produits Kerastase (dont je ne supporte même plus l'odeur forte et chimique) pour me tourner vers des produits plus doux. J'ai désormais plusieurs flacons de shampoing sous ma douche pour les alterner, afin de ne pas habituer le cheveux et à la longue le rendre paraisseux. J'ai mes basiques auxquels je reste fidèle : le bain TS de Léonor Greyl, le shampoing doux Ducray et quelques un de la gamme Furterer. Et j'ai les autres, que je teste et que j'adopte ou pas. Acheter des shampoing est pour moi un toc (et acheter du thé aussi), et j'aime essayer des produits pas très chers (récemment la gamme Aussie) ou au contraire me faire un petit cadeau avec un shampoing plus chers (ceux de Chritophe Robin me font de l'oeuil en ce moment). 

Une fois par semaine je fais un bain d'huile avec l'huile de Léonor Greyl. Je n'utilise plus de masque (que je n'aimais pas laisser poser après le shampoing). Si j'utilise un shampoing qui fait "crisser les cheveux", j'utilise un après shampoing (je les alterne également beaucoup). Avant mon brushing, j'applique une noisette d'huile (en ce moment j'utilise biosilk et je l'aime beaucoup, elle est dispo en parapharmacie en tout petit format ce qui permet de la tester). Grâce à la découverte du shampoing sec, je peux désomais espacer mes lavages (un jour sur deux voir un jour sur trois). Avant l'été, je fais le plein d'huile Léonor Greyl pour l'appliquer sur mes cheveux à la plage afin de les protéger  et ils me disent merci à la rentrée.

Et vous, quelles sont vos jolies découvertes cheveux ?